Noticias

8 septembre 2020

Formation HLB pour les agriculteurs guadeloupéens par le CIRAD et l’ASSOFWI

Le 27 juillet 2020, une douzaine d’agriculteurs guadeloupéens ont reçu une formation détaillée sur le HLB à la station de Roujol. Organisée localement par le CIRAD et l’Assofwi avec le soutien de VIVEA, l’action de formation s’inscrivait dans le cadre de l’action A2 du projet Life « Life for Citrus ».

La formation a eu lieu à la station Roujol du CIRAD à Petit-Bourg pendant une journée entière. La formation comprenait trois présentations orales, dont les sujets étaient

  • Introduction générale à la maladie HLB : son origine, ses mécanismes de diffusion et d’infection, ses symptômes, son impact sur la physiologie des arbres et le développement des fruits, sa virulence et le spectre des hôtes, ses insectes vecteurs et leur identification, etc ;
  • L’importance de choisir le bon porte-greffe pour la plantation d’agrumes, en fonction de l’environnement et du sol local ;
  • Des recherches sont menées au Cirad en Guadeloupe pour comprendre les bases physiologiques et moléculaires de la tolérance aux maladies observées dans certaines variétés, notamment en relation avec la polyploïdie, et pour créer de nouvelles variétés de fruits et des porte-greffes plus tolérants.

Ces présentations orales ont été faites par le Dr Raphaël MORILLON, responsable des projets de recherche sur l’amélioration génétique des agrumes aux Antilles, au sein de l’unité de recherche AGAP (Cirad). La formation comprenait également une visite d’une parcelle d’essai plantée d’une population d’hybrides triploïdes de type « chaux de Tahiti », visant à sélectionner les idéotypes les plus tolérants à l’HLB et adaptés aux goûts des consommateurs locaux. Une parcelle de plusieurs porte-greffes diploïdes et tétraploïdes a également été visitée afin d’aborder la question de l’identification et de la reproduction à l’identique des porte-greffes à haut rendement. Cette visite a été effectuée par M. MORILLON et Saturnin BRUYERE, le technicien en charge des parcelles d’essai. La journée de formation s’est terminée par une dégustation d’agrumes produits localement ou importés, afin de définir leurs qualités organoleptiques et de préciser les exigences du marché local. Les agriculteurs ont été intéressés par toutes les présentations, ce qui a donné lieu à de riches échanges avec les formateurs. En savoir plus Équipe « Structure of Evolution, Polyploidy and Citrus Breeding » (SEAPAG), unité de recherche AGAP

Informations

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *